La Compagnie

J’sais que ma mère elle aimera pas

La Cie J’sais que ma mère elle aimera pas est fondée en juillet 2017 à Genève par Lara Jäger, Clea Eden et Sara Uslu, pour créer «Su-su-cre !» au Théâtre du Saltimbanque/Centre Culturel des Grottes en Janvier 2018. Dès lors, la compagnie affiche son envie de porter à la scène des écritures de plateau, façonnées par l’imagination et le savoir faire des actrices-créatrices.

En 2020 c’est au tour du spectacle «Pourritures» de voir le jour avec une nouvelle équipe. En s’aventurant dans l’art du clown, l’équipe artistique y voit un joyeux moyen pour se jouer de l’existence avec impertinence et délire. Suite à un report Covid, c’est en Juin 2022 que «Pourritures» est joué au Théâtre de la Parfumerie, et récolte l’enthousiasme du public.

Dans son processus artistique la Cie J’sais que ma mère elle aimera pas aime relever les défis: s’engager corps et âme dans des paris risqués dont l’issue est incertaine. Avec la stimulation des corps, du verbe et les élans de toutes les conneries possibles, l’équipe artistique cherche à créer des synesthésies et des espaces de jeux vertigineux.

La compagnie défend des valeurs de groupe, et s’engage pour un accès à la culture pour tous et toutes. Pour chaque nouveau spectacle elle invite des artistes talentueux et talentueuses à embarquer à ses côtés. Elle veut avant tout partager avec le public un moment de réflexion déroutant, empreint d’humour, de beauté et touchant à l’intime.

Depuis Septembre 2022, la compagnie J’sais que ma mère elle aimera pas devient résidente du Théâtre de la Parfumerie (Genève), par l’intermédiaire de sa directrice artistique Sara Uslu.

L’équipe